6 ans d'absence et de silence .... 
chaque année j'avais à coeur de rendre cette journée particulière, tournée sur notre famille ...sur moi et ma peine .... sur ses 4h petites heures de vie parmi nous 
Ce jour là nous n'étions là pour personne, juste pour nous ... entre nous. 
La météo a souvent été capricieuse nous imposant des changements de programme de dernière minute, mais dans l'absolu j'ai toujours réussi à avoir cette journée en autarcie, coupée du reste du monde et du quotidien. Avec quelques minutes ou heures sur le sable à regarder l'horizon et à imaginer ce jour où nos vies se rejoindraient. 

Mais cette année le quotidien a été plus fort ... Le collège, les activités des grands , la pluie ... 
Pas de pique nique familial cette année, pas de passage au cimétière pour déposer une fleur et chanter un Je vous salue Marie .. 
Pas de balade sur la plage et de photo annuelle. 

En soit ce n'est pas dramatique ... ce n'est pas parce qu'on ne fait rien de spécial que l'on n'a pas pensé à lui toute cette journée ...
Ce n'est pas par ce qu'on n'a rien fait de spécial le 11 avril qu'on l'oublie ... 
Le passage au cimétière se fera prochainement, la balade sur la plage et la photo annuelle dès que le soleil se montrera plus coopératif ! 
Il a toujours sa place de n°4 dans la fratrie, même si c'est nettement moins évident pour Gaulthier qui demande régulièrement a qui est ce prénom étrange dans la liste, cela le sera encore plus pour Aurélien. 
Il est toujours là dans nos coeurs et nos pensées ... il est là chaque jour comme une présence réconfortante. 
Mais cette année, il était difficile d'arreter le cour de la vie, même pour quelques heures pour "fêter" sa vie trop courte. Car la vie des grands continue ...

Finalement n'est ce pas cela avoir fait son deuil ...accepter que le quotidien reprenne sa place ?