Samedi dernier n°5 a eu la grande joie d'être entouré de toute sa famille, de son parrain et de sa marraine pour recevoir le sacrement du baptême .
Cette journée nous l'attendions avec hâte mais avec appréhension. Comment ne pas penser que 18 mois plus tôt nous vivions subissions le pire que puisse connaître un parent : enterrer son enfant. Depuis que Gaulthier est parmi nous, l'absence de Lysandre est certes moins vive mais elle n'en est pas pour autant moins acerbée. Tous ces moments que nous vivons avec n°5 nous aurions du les vivre l'année dernière... nous devrions avoir encore notre insouciance, nos enfants leur légèreté enfantine. Les sourires de Gaulthier nous renvoient la photo de Lysandre immobile, inerte. Nous nous efforçons de ne pas faire peser sur les épaules de Gaulthier l'absence de son frère, mais nous ne voulons pas qu'il vive dans le déni de cette vie si courte soit elle. Alors oui peut être que dans quelques années il nous demandera,à juste titre, si sa vie sur terre dépend de la mort de son frère ... à cette question nous n'y avons pas réfléchi, nous répondrons en temps et en heure. Mais une chose est sûre nous ne renions jamais Lysandre, je dis toujours que j'ai 5 enfants ... parfois les gens demandent où est le 5e ... parfois ils préfèrent ne pas mettre les pieds dans le plat. Les aînés le disent haut et fort avec une innocence que leur âge permet, avec un regard appuyé qui met certes certaines personnes mal à l'aise mais qui a le mérite de couper court aux questions. Mais je l'avoue entendre mon grand revendiquer la vie de son petit frère me touche au plus profond de mon âme.


Pour le baptême de Gaulthier, nous avons fait le choix de ne pas mettre en avant outre mesure l'absence encore inacceptable (le sera t-elle un jour?) de Lysandre. Lysandre a eu sa place au même titre que le reste de la fratrie au cours de la célébration ... son prénom étant associé à la litanie des Saints, nommé dans la signature familiale. Ce jour là c'était le jour de Gaulthier, un jour où il était au centre des attentions et où nous nous sommes efforcé de lui offrir une journée digne de ce sacrement si important pour lui, pour nous. De profiter aussi de la légèreté que la vie nous offre , de cette famille qui nous épaule, de ces amis qui l'année dernières ont essuyé nos larmes .. partager des bulles avec ceux qui hier partageaient notre chagrin.

La journée fût belle (mais c'est connu le 2e samedi de septembre il fait toujours beau!) ... aussi belle que celle 10 ans plus tôt pour notre mariage. Gaulthier était entouré et choyé par famille, amis et son parrain et sa marraine. Oui nous avons passé une belle journée ... une journée que nous attendons depuis des mois ... une journée que nous aurions du vivre l'année dernière avec Lysandre mais une journée qui nous avons vécu pleinement avec Gaulthier cette année. c'est peut être tout simplement cela que nous dirons plus tard à Gaulthier .... que toutes les belles choses que nous vivons avec lui n'étaient pas la destinée de Lysandre ... Lysandre aura toujours cette destinée de veiller sur nous tous ... aussi dur que cela soit à admettre et à accepter!

 

IMG_4296  IMG_4317  IMG_4331

  IMG_4348  IMG_4349  IMG_4358IMG_4354  IMG_4385 

IMG_4464 IMG_4492 Merci au photographe du jour !

IMG_4290  IMG_4293

 Un ballon gris lâché sur le parvis de l'église ... un ballon gris lâché par ses frères et sa soeur ... un ballon gris pour lui dire qu'on pense à lui, qu'on ne l'oublie pas, qu'on ne l'oubliera pas ... un ballon gris pour qu'il soit un peu parmi nous, lui le grand absent de cette journée ... un ballon gris pour lui transmettre nos câlins et nos bisous ... un ballon gris pour qu'il s'amuse un peu tout en veillant sur nous

IMG_4389IMG_4390IMG_4404 Un MERCI tout particulier à celle qui s'est occupée de ce ballon gris ... à celle qui trop souvent me dit "c'est bon je gère" ... MERCI à toi ma jumelle!